Programme  

 
 

 

WORKSHOP TNAV-VMX                                                                                     

GESTION DURABLE DE L'EAU DANS L'INDUSTRIE
Cet atelier a pour thème la gestion écoresponsable des eaux industrielles, avec présentation des récentes innovations et de quelques études de cas. Les principales tendances sont l’économie circulaire et l’informatisation dans le secteur du traitement et gestion des eaux (usées).


10h00

Ouverture du salon – Enregistrement– Café

 SESSION PLENAIRE 

10h25

Mot de bienvenue et introduction
Paul Ockier - TNAV

10h30

Le projet MIP WAToR : récupération des matières premières dans les effluents acides
Peter Cauwenberg – VITO

Le projet a pour but de démontrer un concept alternatif de traitement pour les effluents acides, permettant de réduire de manière très appréciable les rejets dans le réseau d’égout et/ou la mise en décharge. Le concept de traitement intégré est fondé sur la philosophie de la récupération des matières premières. L’objectif final est de maximiser la récupération des métaux, des sels/acides, ainsi que l’épuration des eaux usées.

10h50

Évaluation de l’électrocoagulation pour la suppression des métaux lourds contenus dans les eaux usées
Dries Parmentier – Noah Water Solutions

Nous présentons un réacteur innovant pour l’électrocoagulation, optimalisé de manière à améliorer la suppression des métaux lourds et la séparation directe de la boue. Les résultats présentés concernent le respect des normes de rejet Ag et Sn.

11h10 

Optimalisation (basée sur un modèle) de l’épuration des eaux usées de Eindhoven :
optimalisation des aérateurs et des capteurs

Wim Audenaert – AM-Team

A la station d’épuration des eaux de Eindhoven (750.000), nous réalisons actuellement une étude de modélisation sur la base de la CFD (computational fluid dynamics). Avec cet outil, nous allons optimaliser l’ensemble de la station d’épuration, par exemple, en optimisant le positionnement des aérateurs et des capteurs pour le contrôle du procédé. Une mesure d’intervention très simple nous permet d’améliorer les performances et d’économiser sur les coûts. Les résultats de la simulation sont également comparés avec un grand nombre de valeurs mesurées en utilisant une grue-tour et 3 capteurs.

11h30

IntelSens après une seule année : les mesures en ligne dans la station d’épuration des eaux usées industrielles font toute la différence
Tim Van Dyck - TNAV

L’importance de l’intégration des mesures en ligne dans le procédé d’épuration des eaux usées industrielles est expliquée sur la base d’un nombre d’exemples venant de la pratique. Nous montrons que l’implémentation des mesures en ligne peut contribuer à une réduction significative des coûts opérationnels et une amélioration de la stabilité dans le procédé d’épuration des eaux usées.

11h45

Pause-café

 SESSION EN PARALLELE 1 

12h00

Infiltration dans le sol : quelques conseils et astuces
Evert Vercauteren, Rilke Raes - Sertius

Nous passons en revue la législation en la matière, les limitations et contraintes dans la pratique, et les manières de les résoudre. A titre d’illustration, nous présentons quelques exemples venant de la pratique.

12h30

BURST : prévision des fuites dans les réseaux de distribution d’eau
Daniel Levelt - HaskoningDHV

Les possibilités de la technologie et par conséquent les opportunités qui en résultent pour le secteur de l’eau ne cessent de se multiplier, jour après jour. Les réseaux à basse fréquence, tel que “Internet of Things”, permettent de supprimer les derniers obstacles sur la voie d’une nouvelle génération de mesures de champ. Dans cette présentation, nous vous conduisons tout au long de la chaîne des capteurs de pression, qui finalement permettront de localiser anticipativement l’endroit exact des fuites dans les réseaux de distribution d’eau.

13h00

Lunch de sandwiches sur le stand de TNAV et VMx

 SESSION EN PARALLELE

12h00

Réutilisation de l’eau dans le secteur des produits alimentaires
Piet De Langhe – Pantarein

Comment procédons-nous pour la récupération de l’eau à la brasserie Huyghe ? Les eaux usées sont traitées dans une installation MBR-NF. Nous vous présentons d’autre part les résultats d’une étude visant à réduire l’utilisation et des produits chimiques dans ce type d’installation.

12h20

Digitalisation dans l’installation eau de refroidissement/production d’eau chaude d’une raffinerie
Rik Korenhof – GE Water & Process Technologies

Le iServicemodel est une prestation de service innovante. Pour ce qui concerne l’eau de refroidissement, il est possible de réduire la consommation d’eau et produits chimiques, par mise en oeuvre d’un système d’automatisation plus intelligent. Et concernant la production d’eau chaude, il est possible de faire intervenir les opérateurs de manière plus efficace, via le couplage des différents systèmes de données.

12h40

Plateforme industrielle sur le Cloud pour optimaliser le fonctionnement d’une installation de traitement des eaux usées
Jannes Soutaer – Ikologic

‘Big Data’ et ‘Internet of Things’ ont fait leur entrée dans le secteur du traitement des eaux usées, pour améliorer les procédés et de réduire les coûts opérationnels. Via la plateforme Ikologic, les données sont reliées entre elles et présentées de manière graphique, de manière à permettre aux opérateurs de modifier les réglages en temps utile. Nous présentons un exemple concret : le pilotage d’une installation d’ultrafiltration.

13h00

Lunch de sandwiches sur le stand de TNAV et VMx

 

FRAIS DE PARTICIPATION

50 € hors TVA pour les membres TNAV et VMx
100 € hors TVA pour les non-membres
25 € hors TVA pour les étudiants

Après l’inscription, vous recevez une facture. Le montant de la facture est à payer dans son intégralité, même en cas d’empêchement à participer.

 


 

 

WORKSHOPS AQUAFLANDERS                                                                                                                                                                                                 

Avec cette offre, AquaFlanders mise sur l'organisation de divers petits ateliers qui aborderont les dernières nouveautés dans les activités d'inspection, l'avenir de l'inspection, la qualité de l'eau dans votre installation intérieure et la gestion durable de votre eau.

 

10h00 

Session d’information : Contrôleurs système privé d’évacuation de l’eau
Bart Vander Steene (FARYS) – président groupe de travail certifications système privé d’évacuation de l’eau

Cette session d'information donne un aperçu des modifications apportée au manuel et précise quel est le but de la certification.

10h45 

Session d’information : Contrôleurs partie commune  
Lieze Van Ostaeyen (AquaFlanders)

Quelles sont les modifications apportées à la plateforme numérique de certification ? Comment sera organisée la formation complémentaire annuelle obligatoire ? A partir de quand la certification numérique est obligatoire ? C’est ce que vous apprendrez, parmi beaucoup d’autres choses, pendant cette session info.

11h30 

Session d’information : Contrôleurs installation intérieure domestique
Werner Provost (Vivaqua) – président groupe de travail certifications installation intérieure domestique

Que puis-je certifier ou non, en tant que contrôleur d’installations intérieures domestiques ? Un aperçu des directives actuelles et présentation des changements à venir.

13h00 

Certifications en Flandre : vision et aperçu de choses à venir en Flandre Session d'information
Kris Van den Belt (VMM) – chef de service eau souterraine et gestion opérationnelle de l’eau

Jusqu’à tout récemment, aucune certification n’était prévue concernant les installations intérieures domestiques et les systèmes privés d’égouttage à la frontière linguistique. À partir du 1er janvier 2018, ce sera le cas. Quelle est la procédure en Wallonie ? La Flandre peut-elle en retirer des enseignements utiles ? Quelle sera la voie choisie par la Flandre concernant la certification ?

13h45 

Comment faire pour satisfaire à la norme relative à la teneur en plomb ?  
Paul Bielen (Pidpa) – président groupe de la qualité de l'eau

Selon le décret flamand sur l’eau potable, la teneur en plomb au sortir du robinet chez un consommateur privé ne peut pas dépasser 10 µg/l. Quelle est l’origine du plomb contenu dans l’eau potable ? Le plomb ne provient pas des sources exploitées pour la production d’eau potable, mais bien des canalisations et conduites servant au transport de l’eau. Il convient d’établir une distinction entre les matériaux utilisés dans les canalisations et conduites du réseau public de distribution (des contrôles spécifiques sont réalisés pour vérifier les propriétés des matériaux en relation avec l’eau potable) et les matériaux utilisés dans les conduites placées à l’intérieur dans les bâtiments occupés par les utilisateurs.

Nous souhaitons apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Quels sont les matériaux adéquats pour le transport de l’eau potable ?
  • Quelle est l’incidence de la qualité de l’eau sur la diffusion de plomb dans l’eau en contact avec un alliage déterminé ?
  • Que peut faire le consommateur pour réduire la concentration de plomb dans l’eau ?

14h30 

Quels sont les alliages de cuivre prévus dans la liste 4MS, convenant pour les installations sanitaires intérieures ?
Geert Van den Abbeele – gérant SANHA Fittings Belgium

La liste 4 MS indique tous les alliages de cuivre approuvés pour les accessoires et conduites en contact avec l’eau potable, ainsi que leur composition. Les nouveaux alliages de cuivre indiqués avec leur numéro de matériau selon les normes européennes sont utilisables intégralement, via les procédures de normalisation organisées par CEN/TC133 et l’Administration fédérale de l’Environnement (Umweltbundesamt), Berlin. Selon la liste 4MS, les alliages utilisés couramment ne sont plus autorisés, ce qui oblige le marché à choisir un autre matériau.

De plus, pour les accessoires de robinetterie en alliages de cuivre (articles de robinetterie pour les installations sanitaires intérieures), les alliages mentionnés dans la liste 4 MS, autorisés pour les usages en contact avec l’eau sanitaire potable, doivent être sélectionnés sur la base des 3 piliers suivants :

  • l’alliage doit résister à la corrosion dans la durée (en fait, la liste 4MS ne confirme que les propriétés hygiéniques de l’alliage);
  • le fabricant doit pouvoir traiter l’alliage au plan technique, ce qui peut entraîner des modifications sur les propriétés;
  • la directive européenne sur les produits chimiques REACH peut avoir une incidence sur le choix du matériau.

Si l’on tient compte de ces trois piliers, il ne subsiste qu’un très petit nombre d’alliages de cuivre sans plomb/à faible teneur en plomb, qui vous seront présentés pendant la session info.

15h15 

Rinçage des installations d’eau potable avant la mise en service – directives
Stefanie Goethals (De Watergroep) – Chef de service qualité Flandre orientale et Flandre occidentale

Pour garantir la santé du consommateur final, l'eau du robinet doit être d'une bonne qualité à tout moment à n'importe quel robinet de l'installation intérieure. Puisque le fournisseur d'eau potable n'est responsable de la qualité de l'eau potable que jusqu'au compteur, il appartient à l'utilisateur de garantir la qualité dans tous les conduits et appareils qui se trouvent après le compteur. La présentation vous informera des mesures que vous pouvez prendre pour ce faire.

16h00

Gestion rationnelle de l’eau : que peuvent faire les communes pour économiser sur leur facture d’eau ?
Dirk Halet (Vlakwa) - coordinateur stratégie

Vlakwa a lancé un projet visant à aider toutes les communes en Flandre à réduire leur consommation en eau. Le point de départ : un audit approfondi sur la base d’une liste à cocher et une série de mesures très simples permettent de réaliser une économie de 30% sur la consommation actuelle. Une très bonne chose pour le budget communal et un pas dans la bonne direction, sur la voie vers l’écoresponsabilité en matière de consommation d’eau en Flandre.

 

FRAIS DE PARTICIPATION

€ 50 hors TVA, indépendamment de l'atelier et du nombre d'ateliers auxquels vous vous inscrivez, dîner compris. Il est obligatoire de s'inscrire à l'avance à chaque atelier auquel vous souhaitez participer.
Après votre inscription, vous recevrez une facture. Vous devrez la payer même si vous ne participez finalement pas.

Met de steun van Benor vzw.

 


  


 

APRES-MIDI D'ETUDE VLARIO                                                                                                                                                                                               

VLARIO développe en continu son savoir en concertation avec les différents partenaires sur le marché. L’un des objectifs de VLARIO est de partager ce savoir dans toute la mesure du possible. Notre objectif est de vous informer sur les plus récents développements dans le secteur des installations d’égout et stations d’épuration des eaux usées.

Cette année, VLARIO organise de nouveau une après-midi d’information pendant le salon Aquarama dans les Halles du Brabant, à Louvain. Nous avons élaboré pour vous un passionnant programme sur les dernières nouveautés dans le domaine de l’infiltration et fonçage de tuyaux. A Louvain, se tient également le salon Aquarama où vous pouvez nous rendre visite sur notre stand.

 

12h00

Enregistrement et accueil au salon avec une boisson et lunch de sandwiches

14h00

Directives en matière de conception et prescriptions relatives à l’aménagement de systèmes d’infiltration souterrains
Riet Lismont, chef de projet chez VLARIO

Vlario en partenariat avec l’OCW-CRR et Kurio a réalisé une étude portant sur un nombre de systèmes d’infiltration souterrains. Selon les conclusions de cette étude, des directives claires relatives à la conception et prescriptions concernant les systèmes d’infiltration sont nécessaires. A cette fin, nous avons travaillé dans un premier temps sur l’élaboration d’un nouveau code de bonnes pratiques spécifiques pour les systèmes d’infiltration souterrains, que nous allons vous présenter en exclusivité.

14h40

Nouveaux textes de cahier des charges ‘systèmes d’infiltration’
Dirk Stove, président groupe de travail 6 VLARIO

Présentation et explication des nouveaux textes de cahier des charges qui sont à présent disponibles pour l’aménagement de tuyaux d’infiltration et la construction de bassins souterrains d’infiltration en matière plastique.

15h00

Nouvelles exigences de qualité pour les techniques de fonçage de tuyaux et techniques de forage apparentées !
Bart Vanhout, président groupe de travail 8 de VLARIO

Pour les diverses techniques de fonçage de tuyaux et techniques de forage apparentées, des exigences de qualité ont été rédigées concernant le personnel, le matériel, les aspects sécurité/environnement et les sous-traitants. Brève description des techniques.

15h45

Conclusions et recommandations
Carl Verelst, président groupe de travail Bureaux d’étude de VLARIO

L’année dernière, VLARIO a mis en place le groupe de travail bureaux d'étude. Que pouvons-nous en attendre ?

16h00

Boisson au salon

 

FRAIS DE PARTICIPATION

€ 50 hors TVA pour les membres VLARIO
€ 80 hors TVA pour les non-membres

Enregistrez-vous gratuitement :

  • Lire des articles complets
  • Recevoir Aquarama par la poste et lire le magazine en ligne
  • 5 crédits gratuits, pour publier un événement, une formation ou une offre d’emploi
S'enregistrer